Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

AGENDA DES CONFÉRENCES ET CONGRÈS

 ÉVÉNEMENTS AFTD À VENIR 

 AUTRES ÉVÉNEMENTS À VENIR  

10ème édition du "Metz Academic Meeting"

Vendredi 10 et samedi 11 septembre 2021 à Metz.

Cette année encore, la 10ème édition du MAM sera le théâtre de rencontres et d’échanges stimulants entre chercheurs, cliniciens et doctorants autour de la thérapie EMDR. Les derniers travaux nationaux et européens seront ainsi mis à l’honneur à travers de nombreuses conférences et une table ronde. Nous aurons notamment le plaisir d’accueillir Ad de Jongh et Dolores Mosquera. Etalé sur deux jours, ce rendez-vous annuel unique en France annonce une rentrée académique riche !

Les membres de l'AFTD pourront bénéficier d'un tarif préférentiel pour les réservations prises avant fin juin

 ANCIENS ÉVÉNEMENTS AFTD 

Remise des prix AFTD-EJTD 2019 et 2020
avec les conférences des auteurs primés à Paris (et en visio) - le samedi 26 juin 2021 de 14h à 17h

PRIX AFTD-EJTD 2019 : Nathalie Zammatteo et Marie Botman présenteront leur article : « Le psychotraumatisme s’inscrit dans l’ADN et peut se transmettre sur plusieurs générations. Apports de la méditation de pleine conscience dans les troubles de l’anxiété et l’état de stress post-traumatique », EJTD, mai 2019, Vol 3 – N°2, p.113-124

 
Résumé de l'article:

Introduction

Les traumatismes peuvent s’inscrire au cœur de nos cellules sur notre ADN et modifier l’expression de gènes impliqués dans la réponse au stress et sa régulation. Cette inscription s’opère par des modifications chimiques (méthylation) sur l’ADN sans toutefois modifier la séquence d’ADN. Les protéines (histones) qui entourent l’ADN peuvent aussi être marquées différemment et permettre sa compaction (conformation fermée, illisible) ou son ouverture (conformation ouverte, lisible). D’autres mécanismes impliquent de petits ARN non codants (miARN) qui rendent les gènes silencieux en participant à la dégradation des transcrits (ARNm) issus de ces gènes. Ces modifications sont dites épigénétiques et sont d’autant plus nombreuses que les traumatismes sont précoces ou le trauma particulièrement violent. Des modifications épigénétiques ont été rapportées dans certaines psychopathologies comme l’anxiété et l’état de stress post-traumatique. Ces empreintes du stress sont transmissibles sous certaines conditions à la descendance.

 

Objectif

Les inscriptions laissées par le stress sur l’ADN peuvent être inversées par une approche médicamenteuse, en psychothérapie mais également par des approches contemplatives comme la méditation de pleine conscience. C’est la première fois que les effets de cette pratique ont pu être démontrés sur l’ADN par modification de l’expression des gènes impliqués dans la réponse au stress. L’objectif de cet article est de passer en revue la littérature sur le sujet et montrer que la pleine conscience peut être utilisée dans une démarche intégrative de la gestion du stress.

 

Discussion

Les bénéfices de la pratique de la pleine conscience avaient déjà été montrés dans de nombreux domaines comme la gestion de la douleur, la dépression nerveuse en évitant le risque de rechute mais ce n’est que récemment que les effets bénéfiques ont été montrés dans le traitement de troubles psychiques comme le trouble de l’anxiété et l’état de stress post-traumatique. Les améliorations des symptômes se traduisent au niveau de l’organisme par une signature moléculaire montrant que les gènes impliqués dans l’inflammation voient leur expression diminuer au profit de ceux permettant de renforcer l’immunité. La méditation de pleine conscience peut donc avoir une place de choix dans le traitement du traumatisme psychique aux côtés des approches médicales et psychologiques.

PRIX AFTD-EJTD 2020 : Eric Binet présentera son article « Répression des pleurs comme traumatismes relationnels précoces », EJTD, mai 2020, Vol 4 – N°2,

 

 

Résumé de l'article :

Les pleurs des tout-petits restent un domaine méconnu, le plus souvent négligé pendant la formation initiale des professionnels de la petite enfance et de santé. Reliant cet oubli à une forme d’amnésie infantile, nous partons de l’hypothèse que la dissociation est une stratégie d’adaptation primitive chez le tout-petit en accordage avec un état dissociatif parental. Ces états dissociatifs précoces apparaissent dans le cerveau du tout-petit en pleine maturation quand, pendant des périodes critiques répétées – avec des pleurs – où son système d’attachement est sollicité, l’adulte ne répond pas à ses besoins affectifs. La réaction des adultes réprimant les pleurs d’un tout-petit est de ce point de vue une situation traumatique chronique et prototypique où l’on peut constater l’absence répétée d’une capacité à réguler l’intensité et la durée de la détresse d’un tout-petit. Nous verrons comment d’un point de vue phénoménologique la genèse de ces traumatismes relationnels précoces peut alors réinterroger la notion de dissociation. En ne la considérant plus seulement comme un système d’action défensif, une hypothèse alternative serait de considérer les phénomènes dissociatifs comme l’expression d’une répétition d’une expérience relationnelle précoce pathologique. Cette réflexion phénoménologique nécessite d’ouvrir un débat épistémologique mettant en perspective de façon dialectique différents champs théoriques faisant référence aux phénomènes dissociatifs. Enfin, l’importance d’explorer les pleurs de la petite enfance avec des patients adultes souffrant de troubles dissociatifs sera aussi discutée.

 

• 5ème journée de conférences organisée par l'AFTD

"Les violences sexuelles au regard de la dissociation"

Samedi 27 mars 2021 en visioconférence

L’évolution constante, ces dernières décennies, de la reconnaissance des violences sexuelles n’en rend pas moins compliquée, et même parfois encore hasardeuse, la prise en charge tant des victimes que des auteurs. Les séquelles post-traumatiques ont été étudiées de longue date mais force est de constater qu’une majorité de victimes a souvent du mal à retrouver espoir et à guérir. Nombreuses, parmi elles, demeurent dans le silence, la honte ou la culpabilité et viennent consulter pour des troubles dépressifs ou des douleurs chroniques, des troubles alimentaires, des addictions ou des comportements à risque sans relier cela à leurs expériences traumatiques multiples, sur des périodes plus ou moins longues, parfois dès la petite enfance.

Au cœur de ce phénomène et de fréquents tableaux cliniques post-traumatiques : la dissociation. Les bénéfices diagnostiques et thérapeutiques que nous pouvons trouver à la comprendre et à en tenir compte sont, dès lors, fondamentaux ! Que nous soyons face à ce qu’il est commun d’appeler depuis les années 90 des traumas simples (TSPT) ou des traumas complexes en lien avec des violences sexuelles, il ne semble plus possible que des professionnels de santé (ou plus largement du champ médico-social et de la justice) continuent d’en ignorer l’existence.

Si nous voulons nous donner les moyens de mieux reconnaître, évaluer et traiter les victimes ainsi que les auteurs, il est temps que l’ensemble des professionnels soient aidés à développer une approche spécifiquement adaptée à une meilleure prise en compte des phénomènes dissociatifs d’origine traumatique.

C’est pour relever ce défi que nous vous invitons à participer à notre journée de conférences 2021. Ce nouveau paradigme explicatif y sera exploré à travers plusieurs points de vue complémentaires. Nous espérons vous y retrouver pour réfléchir ensemble à ce vaste sujet…

Ateliers "pré-conférences" du 26 mars 2021

Vidéo avec Hélène Dellucci
"Intervenir et coopérer avec
les systèmes de loyauté"

Présentation de l'atelier de pré-conférence
le vendredi 26 mars 2021 matin

Vidéo avec Marie-France Gizard "Trauma et dissociation complexe: nouveau regard sur le travail avec l'enfant intérieur à travers l'adulte"

Présentation de l'atelier de pré-conférence
le vendredi 26 mars 2021 après-midi

 

Vidéo avec Sophie Le Quillec Obin "Sensibilisation aux troubles dissociatifs et à la théorie de la dissociation structurelle de la personnalité et initiation aux prises en charge psychothérapeutiques"

Présentation de l'atelier de pré-conférence
le vendredi 26 mars 2021 matin

.
:

Vidéo avec Lise Poirier Courbet
"
Se raconter, s’écrire pour tenter de mieux vivre"

Présentation de l'atelier de pré-conférence
le vendredi 26 mars 2021 après-midi

 

Vidéo avec Ellert Nijenhuis "la thérapie enactive : de la passion à l’action, de la tristesse à la joie"

Présentation de l'atelier de pré-conférence
le vendredi 26 mars 2021

 

Vidéo avec Olivier Piedfort-Marin "Intégration des souvenirs traumatiques et des parties émotionnelles dans les séquelles complexes de traumatisation"

Présentation de l'atelier de pré-conférence
le vendredi 26 mars 2021

Conférences du 27 mars 2021

Vidéo avec Eric Binet
"La dissociation : une piste à l'origine des violences sexuelles"

Présentation de la conférence
le samedi 27 mars 2021 matin

 

Vidéo avec le Dr Catherine Solano
"Dissociation et trauma : le regard du sexologue sur la santé sexuelle"

Présentation de la conférence
le samedi 27 mars 2021 après-midi

 

 

.
:
Vidéo avec Véronique Le Goaziou
"Viols, justice et victimes"

Présentation de la conférence
le samedi 27 mars 2021 matin

 

 

Vidéo avec Lise Poirier Courbet
"
Des mots pour dire la dissociation, le traumatisme, effets et chemins de reconstruction"

Présentation de la conférence
le samedi 27 mars 2021 après-midi

 

 

Vidéo avec Thierry Pham
"
Adversités vécues chez les auteurs de violences
sexuelles : L’intérêt de la dissociation
"

Présentation de la conférence
le samedi 27 mars 2021 après-midi

 

 

 

• 4ème journée de conférences organisée par l'AFTD

"Quand le trauma divise : Le Trouble dissociatif de l'Identité en 2020"

Samedi 28 mars 2020 en visioconférence

Voici une présentation du professeur Cyril Tarquinio qui sera le modérateur de la prochaine journée de l'AFTD
"Quand le Trauma divise : le trouble dissociatif de l'identité en 2020", le 28 mars prochain.

Présentation de la Conférence du Prof. Vedat Şar le samedi 28 mars 2020 organisée par l'AFTD
"Les nombreuses facettes du Trouble Dissociatif de l’Identité : présentation clinique et fondements de la psychopathologie"

• "Universalité du psychotraumatisme et Transculturalité en psychothérapie"

Jeudi 27 février 2020 de 14h00 à 19h00, à Lausanne. Hotel Continental, place de la Gare, 2.

Cet après-midi de conférences souhaite mettre en lumière les possibles synergies entre les approches psychotraumatologiques et transculturelles en psychothérapie et soutenir les échanges entre les professionnels soucieux de faire co-exister, dans leurs pratiques, ces deux dimensions essentielles que sont l'universalité du psychotraumatisme et les spécificités culturelles.

• 3ème journée de conférences organisée par l'AFTD

"Traumatisation et dissociation au cours de la petite enfance:  Quels impacts à l'adolescence et à l'âge adulte ?"

Samedi 30 mars 2019 à Montpellier

• 2ème journée de conférences organisée par l'AFTD

"La traumatisation vicariante ou l'effet du traumatisme sur le soignant"

Samedi 10 mars 2018 à Lyon

• 1ère journée de conférences organisée par l'AFTD

"La dissociation : du stress aïgu au trauma complexe"

Samedi 18 mars 2017 à Paris

 AUTRES ÉVÉNEMENTS PASSÉS 

 

• 2ème congrès EMDR France Metz

Du 6 au 7 septembre, un grand et ambitieux programme va réunir des spécialistes de l’EMDR dans le souci d’explorer, débattre de sujets différents parmi lesquels, par exemple, l’impact des émotions sur l’ADN (Dr N.Zammatteo), les approches dérivées des SBA (Dr M.Trousselard), en passant par la prise en charge EMDR des familles (Dr M.Silvestre)… Avec bien d’autres intervenants (Dr C.Hingray, Dr G.Baudin, Dr Y.Auxéméry, S.Khlafa, Dr T.Borsatto, Pr O.van der Hart, J.A. Ridberg, F.Pasqualin, B.Mayer, Dr N.Zammatteo…).

Jusqu'au 31 juillet, les membres de l'AFTD bénéficent d'un tarif préférentiel de 250 € au lieu de 390 €.

 ► LIEN VERS LE SITE DU CONGRES EMDR FRANCE METZ 

 


 

• ICV Paris

L'AFICV et l'Institut Double Hélice organisent à Paris le 5 octobre prochain une journée pour la parution du livre « La régulation des émotions dans la famille. L'Intégration du Cycle de la Vie avec les parents, les enfants et les adolescents » coordonné par J.Smith, L.Mann, A.Janner-Steffan. L'idée est d'utiliser l'ICV pour mettre en évidence les phénomènes de régulation des émotions dans la famille (transmission transgénérationnelle du trauma, co-régulation émotionnelle, etc, si chers à Liotti). Les cas cliniques présentés montrent notamment l'impact du traitement du TSPT d'un parent sur son enfant, ou encore de la diminution de la dissociation / amélioration de la qualité de la régulation des émotions chez le parent, sur son enfant, etc.

Les membres de l’AFTD bénéficient d’un tarif réduit de 60 € (au lieu de 80€), avec le livre inclus remis sur place.

 ► LIEN VERS LE COLLOQUE ICV PARIS